Agenda

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Histoire de Saint-Illiers-le-bois

Ce charmant et calme village  ne semble pas avoir d'histoire ; cependant, en remontant le cours des siècles, on découvre un St-Illiers-le-Bois aussi ancien que son voisin St-Illiers-la-Ville, et ayant parfois les mêmes seigneurs.

Son nom a subi de nombreux changement : avant l'an 1200, il se nommait "Sanctus Telerus Boscus" ; en 1204 "Santus Islarus Lucus". Plus tard ce fut Saint-Hellier et St-Illiers-des-Champs ; en 1605 Saint-Yliers-le-Bois, puis ST-Hilliers-le-Bois, cette orthographe ayant subsistée au cours des XVIII ème et XIX ème siècle.


Jusqu'à la Révolution, St-Illiers-le-Bois dépendait du diocèse d'Evreux, Généralité de Rouen.
Le seigneur du lieu, en 1200 était Robert qui tenait du Roi Philippe Auguste tout ce qu'il possédait à St-Illiers-le-Bois "en fief et domaines dans les bois et dans la plaine". On ne peut maheureusement pas savoir quels furent ses successeurs jusqu'à l'année 1472, car les documents font défaut en raison des destructions massives de pièces d'archives au cours de la guerre de Cent ans.


Par contre on peut facilement connaître à partir de 1472 les noms des seigneurs successifs de Saint-Illiers-le-Bois, grâce aux archives publiques et privées : Thierry du Pont, écuyer, dans un aveu daté de 1472 rendu à Jacques de Brézé en sa chatellerie de Bréval fait mention d'un fief noble assis à St-Illiers-le-Bois comprenant un manoir seigneurial, granges, étables, colombier etc...


En 1475 Jehan du Val, qui possédait plusieurs fiefs dans la région notamment à St-Illiers-la-Ville, devient seigneur de St-Illiers-le-Bois. Sa petite fille, Jacqueline du Val, recevra en dot la seigneurie de Saint-Illiers-le-Bois lors de son mariage avec Louis de Courseulles en 1543.


La seigneurie va rester dans les mains de cette famille pendant plus de cent ans, car ce n'est qu'en 1656 que Georges de Courseulles, descendant de Louis, vendra le château à Louis de Tilly, proche parent du marquis de Tilly-Blaru.  Henri de Tilly, petit neveu de Louis, en devient propriétaire en 1700. On le retrouve, après la mort de Louis XIV, comme Grand Chambellan du Régent.


La seigneurie de Saint-Illiers-le Bois passe en 1719 à Jean-Nicolas de Bernage, écuyer, Premier Commis (on dirait aujourd'hui haut fonctionnaire) au Ministre des Affaires Etrangères et Garde des Archives de la Reine. Avec lui, on retrouve la famille du Val, car il avait épousé Jeanne Suzanne du Val. Son fils, Jean Frédéric lui succède, à la fois dans ses charges à la Cour et dans la seigneurie de St-Illiers-le-bois, qu'il conservera jusqu'en 1799.

A partir de la Révolution, on ne peut plus parler de seigneurie et on notera simplement que les propriétaires du château et de ses terres furent d'abord la famille Phélippon, d'origine poitevine, et ses descendants directs ou par alliance (Jean-Prosper Martin, Marie Louis Fruchard, Comte Henri Fruchard), de 1799 à 1903. 


Après une période de 53 ans, pendant laquelle la famille Ledru-Tesson fut propriétaire du château, celui-ci devait revenir en 1956 dans les mains d'une famille également d'origine poitevine ou du moins établie en Poitou depuis près de trois siècles.    



Mentions légales | Commune de Saint-Illiers-le-Bois © 2016 | Conception JVS-Mairistem avec WeeCity